Jaming - Eté 2002

Le livret Jaming accompagnait l'édition limitée du tome 1 de Saiyuki Reload. Il contient une interview et des dessins inédits de Kazuya Minekura.

Cliquez ici pour voir les scans (membres seulement)

 

Kazuya Minekura : Bonjour.

Pour commencer, je voudrais vous poser des questions sur le titre de ce booklet.
Kazuya Minekura : Jaming. hmmm, eh bien, le mot peut se référer à un pistolet enraillé.

Ah ça, c'est plutôt la poisse.
Kazuya Minekura :
Oui, c'est possible. Mais ça peut aussi être une bonne chose.

Je vois. Donc, ça peut être de bon ou de mauvais augure. En tout cas, pour commémorer la sortie de Saiyuki Reload, ce booklet rassemblera les questions les plus fréquemment posées par les fans. Nous allons le faire sous forme d’interview. C'est parti...
Kazuya Minekura : Eh bien, c’est un livret, mais vous l'appelez un booklet, donc...

Il a fallu environ dix jours pour trier toutes les questions.
Kazuya Minekura : Waouh ! Merci à tout le monde.

Nous avons reçu un large choix de questions. Hmmm. La première étant : " Qu’est-ce qu'un booklet ? " Hmm. Eh bien, c’est un livret [1]. Ça résume plutôt bien non ? Cette question revient souvent, de même que celle de savoir de quelle taille sera le tankōbon, et d’autres qui demandent quelle histoire allait être racontée dans le nouveau roman. Je suppose que ceux qui ont [achetés et] lu ce livre sont à présent au courant. Oui, c'est certain. Ensuite, voulez-vous une question simple et légère ou un peu plus sérieuse ?
Kazuya Minekura : Eh bien... Allons-y pour le simple et léger.

Ceci est une question sérieuse, je vous demanderais donc de répondre sérieusement. Est-ce que Gojyo a des mycoses aux pieds ?
Kazuya Minekura : Non.

À qui appartient les mains qui encadrent les gars sur l’image de mai du calendrier ?
Kazuya Minekura : Vous aimeriez bien le savoir hein ?

 

 

Salty Dog 2 p27


C’est un homme ?
Kazuya Minekura : Hmmm… bien... Vous savez, il y a un photographe dont le boulot est de suivre la bande de Sanzô. Il prend toutes les photos.

Alors, il voyage avec eux ? LOL.
Kazuya Minekura : LOL Si on veut. Mais à part lui, personne d’autre n'aurait pu le faire si ?

La couleur des cheveux de Sanzô est-elle naturelle ? Ou est-ce de la teinture ?
Kazuya Minekura : De la teinture ? Oh ! Les gens qui posent cette question ont sans doute eu cette idée dans un des anciens CD dramas. Mais non, c’est un vrai blond.

Oui, je suppose que ce serait exagéré de penser qu'il les décolore dans tous les hôtels où ils sont descendus. D'accord, et notre prochaine question. Quelle est la chose que vous regrettez le plus dans votre vie ?
Kazuya Minekura : Je me demande combien de personnes seraient en mesure de répondre à ce genre de question sur le vif ? /Le regard lointain/

De tous les personnages, quel est celui qui vous ressemble le plus ?
Kazuya Minekura : Je pense que je suis un peu de chaque.

Quelle est la troisième chose que Sanzô déteste le plus.
Kazuya Minekura : Eh bien, la réponse est dans le CD drama. Et Misagi Sensei a également répondu à cette question dans le roman Saiyuki. LOL

Oh, d'accord. Eh bien, qu’est-ce-que c’est ?
Kazuya Minekura : Il s'agit de Sanzô après tout, ça doit sans doute changer à chaque fois qu’on lui pose la question.

Il semble détester beaucoup de choses.
Kazuya Minekura : Oh, c’est le cas.

Maintenant que Saiyuki est devenu Saiyuki Reload, Sanzô et sa bande vont-ils toujours vers l'ouest ?
Kazuya Minekura : Toujours.

Qui est le plus haut placé, le Sanbutsushin ou Kanzéon ?
Kazuya Minekura : Kanzéon.

Quel a été le premier mot de Kôryû [Sanzô] après que Kômyô l’ai sauvé ? Papa, peut-être ?
Kazuya Minekura : Très bonne question ! LOL Mais en réalité, son tout premier mot était assez bizarre. Plus exactement, il s'agissait de "Karubi"[2].

Karubi ??? Le bonze mangeait un yakiniku ?
Kazuya Minekura : Eh bien, le Kômyô dans ma tête est ce genre de personne. Alors, il dit des choses comme : "Regarde, Kôryû, ça c'est du Karubi. Essaye de répéter Kôryû". Et puis il appelle tout le monde et dit : "Hé ho tout le monde, Kôryû parle !".

Comme ça il faisait répéter Karubi à bébé!Sanzô... Karubi...  sans blague... Sanzo est-il un mayora ? [3]
Kazuya Minekura : Je ne pense pas vraiment que ce soit le cas.

Sanzô est-il gaucher ou droitier ?
Kazuya Minekura : Ambidextre

C'est vrai, Sanzô utilise son arme des deux mains.
Kazuya Minekura : Pour votre information ; Sanzô est ambidextre, Gojyo est gaucher, Hakkai est droitier, et Gokû peut utiliser des baguettes avec ses orteils.

Quels sont les animaux préférés de la bande de Sanzô ?
Kazuya Minekura : Eh bien, en ce qui concerne Gokû, les vaches, les porcs, les poulets, les dindes, etc.

Il les mange, non ?
Kazuya Minekura : Pour Gojyo je dirais... les femmes.

Eh bien, je suppose que les femmes comptent comme espèces du règne animal. Et les deux autres ?
Kazuya Minekura : ...

Ils n’en ont pas ?
Kazuya Minekura : Euh... Je me le demande. Personnellement, j'aime les chiens.

C'est très intéressant à savoir, mais ce n’est pas la question.
Kazuya Minekura : Ah. Je vois.

Peu importe, alors, comment va Sanzô ?
Kazuya Minekura : Pour le moment, il va bien.

Comment Sanzô a-t-il obtenu son chakra ?
Kazuya Minekura : Il est apparu sur son front. C’est une substance rouge qui ressemble à l'ocre.

Sanzô a tué des tonnes de yôkai, sûrement un millier, alors pourquoi n’en est-il pas encore devenu un ?
Kazuya Minekura : Tout d'abord, quand on dit que vous devez en tuer un millier, vous devez vraiment en tuer beaucoup. C’est donc un problème. Eh bien... aussi... Sanzô utilise une arme à feu pour tuer les yôkai, alors peut-être qu'il ne s’est pas transformé parce que leur sang ne l’a pas éclaboussé... ? Quoiqu’il en soit, le risque est élevé... LOL

Alors, quel est le tour de taille de Sanzô ?
Kazuya Minekura : Je dirais environ 56 centimètres ? Il est vraiment maigrelet.

De quoi est fait l’éventail de Sanzô ?
Kazuya Minekura : De papier très épais.

De quoi est fait le Sutra de la Terre et du Ciel... ? Il est tellement solide que ça m’étonnerait qu'il soit en papier...
Kazuya Minekura : C’est un mélange d’alliage physique et de mémoire. Néanmoins, il semble bien être en papier.

Gojyo mourrait-il s’il perdait le sens du toucher ?
Kazuya Minekura : Je ne pense pas qu’il existe quoi que ce soit qui soit dépourvu de sens.

Les insectes peut-être ? Y a-t-il une raison quelconque pour que Gokû porte des bracelets ? Est-ce qu'il cache quelque chose, des taches de naissance ou autre ?
Kazuya Minekura : Non, pas vraiment.

Est-ce que Homura va apparaître dans le manga ?
Kazuya Minekura : Non.

Que mange Jeep ?
Kazuya Minekura : Quand il est sous forme de dragon, il mange du riz ; voilà comment il obtient le carburant pour faire fonctionner la Jeep.

Jeep a-t-il des souvenirs de sa précédente incarnation ?
Kazuya Minekura : Non. Aucun d’eux n'en a.

Oh la vache, ça serait vraiment dur. LOL.
Kazuya Minekura : Je ne vous le fais pas dire.

Sanzô a été surnommé "Kawanagare no Kôryû" parce qu'il a été retrouvé flottant sur une rivière, c’est bien ça ? Flottait-il sur une pêche ou un bol de riz ?
Kazuya Minekura : /Éclate de rire/

Une pêche ? Un bol de riz ?
Kazuya Minekura : De toute façon, je doute que Momotaro fût jamais prêtre [4] LOL. Oh, cette question était drôle. Génial.

Si Sanzô avait un emploi normal, quel serait-il ?
Kazuya Minekura : Je me demande s'il aurait un emploi convenable ?

Comme prêtre ou étudiant, ou...
Kazuya Minekura : Oui. Hmmm... Je me demande ce que ce serait... Je ne pense pas qu'il pourrait vraiment faire autre chose à part prêtre.

Sanzô vieillira un de ces jours. Verrons-nous Sanzô vieillir mois après mois ? Sanzô va-t-il devenir myope ? etc.
Kazuya Minekura : Vieillir ? Il lui faut deux jours avant d’avoir des courbatures [5].

N'êtes-vous pas celle à qui cette déclaration s’applique ?
Kazuya Minekura : Cela poserait un problème à son chara design, vous ne pensez pas ? Essayer de dépeindre Sanzô vieillissant. Ça m'inquiète maintenant. LOL

Pourriez-vous nous dire quel type de femmes la bande de Sanzô préfère ?
Kazuya Minekura : Hein ? Eh bien, je suppose que Gokû est le genre à être vraiment attiré par les femmes en fonction de leur apparence. Il aime les jolies choses. Qu'il voit une jolie roche ou une jolie femme, il dit toujours : "Waouh ! C'est joli !"

Oh, bien sûr. Ok, que diriez-vous de Gojyo ?
Kazuya Minekura : 16-32.

Il ne s'intéresse qu'à l’âge ? Cela pourrait créer des problèmes. D'accord, et les autres ?
Kazuya Minekura : Euh... c'est dur. Aucun commentaire. Je ne pense vraiment pas que vous aimeriez entendre la réponse de Hakkai, par exemple...

Si Sanzô devenait chauve, que ferait-il ?
Kazuya Minekura : Grand dieu, que ferait-il ? Serait-ce la fin de la série ?

Un nouveau personnage va-t-il les accompagner dans leur voyage ?
Kazuya Minekura : Je ne pense pas.

Comment diable Gyûmaô a-t-il fait pour être si grand ?
Kazuya Minekura : LOL !... Voyons voir... il est certainement énorme, n’est-ce-pas ? Je parie qu'à l'époque, c'était un sujet récurrent au château. Comment diable s'y prend-il avec les femmes ?

Assez. LOL. D'accord, passons à quelques questions sur le château de Kami-sama. Quand Sanzô et sa bande arrive au dernier étage (13) du château, la poupée ours/lapin se dirige vers Hakkai et dit : "Voici un petit cadeau !" puis lui tend quelque chose. Qu'est-ce que ça peut bien être ?
Kazuya Minekura : Oh, ça. En fait, c'est une invitation personnelle de Nii Jienyi qui les conviait au château de Hôtô. Je voulais faire une scène finale dans l'arc Kami-sama où Sanzô et son groupe l’ouvrait, la lisait et la jetait, mais je n'en ai jamais eu l’occasion. Mais je voulais vraiment la dessiner.

Quel personnage a le plus changé depuis que vous avez commencé à travailler sur la série ?
Kazuya Minekura : Je ne pense pas qu’on puisse appeler ça un  "changement", mais Sanzo est certainement le personnage qui s'est le plus renforcé pour moi au cours de mon écriture du manga.

Quelles sont les spécialités culinaires de Hakkai ?
Kazuya Minekura : Le potage et les onigiri avec des angles parfaits.

Que sait Gokû sur la sexualité ?
Kazuya Minekura : Pardon ?

Oublions cette question, alors.
Kazuya Minekura : Je suppose qu'il a dû entendre quelques vieilles femmes en parler...

Vraiment ?
Kazuya Minekura : Je pense qu'il n'a pas d'interrogation avec les trucs qu'il réussi à surprendre.

Quand Sanzô a-t-il commencé à fumer ?
Kazuya Minekura : Après son arrivée au temple de Chôan.

Qu'est-ce que les gars aiment regarder à la télévision ?
Kazuya Minekura : Pour Gokû c’est facile. Il aime 3-minute cooking, et Derideri Kitchen, des trucs comme ça.

À peu près toutes les émissions culinaires, j’imagine.
Kazuya Minekura : Oui, exactement. Hakkai regarderait "Apprendre l’italien", des programmes de ce genre. Gojyo regardait la diffusion du base-ball professionnel par satellite, juste comme votre père le ferait. Sanzô... regarderait sûrement de l'aérobic. Ouais, de l’aérobic.

Fait-il de l’aérobic ?
Kazuya Minekura : Très probablement pas. LOL En dehors de cela, il regarderait certainement les émissions sur la vente de biens.

Oh, moi aussi j'aime ça.
Kazuya Minekura : Mais ça ne dérangerait pas Hakkai de regarder une tempête de sable ou une émission comme ça non plus.

Quelle marque de cigarettes Nii fume-t-il ?
Kazuya Minekura : La marque Mine [6].

La marque Mine ? Ça ressemble à un truc que votre grand-père fumerait, non ? D’ailleurs je me demande si cette marque est toujours commercialisée ?
Kazuya Minekura : Oui, en fait, le bureau de tabac là-bas en vend encore. Puisqu’on en parle, pensez-vous que je devrais commencer à les fumer ? “Mine” est écrit sur les filtres. J’en ai demandé une à un ami il y a quelques jours – l’odeur est vraiment bizarre.

Sans blague ? Quel âge a Nii ?
Kazuya Minekura : Je pense lui avoir donné un peu plus de la trentaine.

Il est aussi jeune que ça ?
Kazuya Minekura : Eh bien, je me souviens avoir dit que tous ceux qui travaillaient au château de Hôtô avait environ 40 ans ou plus.

Si vous le dites, ça veut dire qu’il n’est pas tellement plus âgé que moi ?
Kazuya Minekura : Oh, dans ce cas, je me demande si je ne devrais pas le rajeunir un peu.

Aïe, ça fait mal ça ! D'accord, nos prochaines questions portent sur les nouvelles tenues et il y en a beaucoup. Certaines personnes ont remarqué, et d'autres pas du tout. LOL. Tout d'abord, pourquoi avez-vous changé leurs vêtements ?
Kazuya Minekura : J'ai pensé, c’est maintenant ou jamais !

Gojyo n’a-t-il pas trop chaud avec tous les vêtements qu’il porte ?
Kazuya Minekura : Eh bien, il fait plutôt frisquet ces derniers temps.

Que porte Sanzô sous ses bottes ? Des tabis ou des chaussettes occidentales ?
Kazuya Minekura : Il déteste marcher pieds nus... Il déteste aussi les chaussettes... Mais il en porte quand même.

Oui, je ne pense pas non plus qu'il porterait des tabis. Beaucoup de personnes aimeraient également savoir si quelqu'un a fait les nouveaux vêtements ou s'ils ont été achetés. Est-ce Hakkai qui les a conçus pour eux ? Pouvez-vous nous raconter les coulisses du chapitre où chacun change de vêtements ? Revenons donc au moment où il a été décidé qu'ils recevraient de nouvelles tenues. Oh ! Je parie que c’était l'idée de Hakkai, non ? Après l'arc Kamisama, il a probablement dit : "Il est inutile d'essayer de réparer ces choses, que faire... ?" Et ainsi, nuit après nuit, il a cousu ces nouveaux vêtements, puis les a posés sur leur lit la veille de Noël. Ouais, je parie que ça c’est passé comme ça.
Kazuya Minekura : Hé ! Qui vous a autorisé à inventer une histoire sur la manière dont c’est arrivé ? LOL

Oui, mais beaucoup de fans étaient frustrés de ne pas savoir ce qui c'était passé donc j'ai pensé que le moins que je puisse faire, c'était d'inventer une histoire. Mais jusqu'à présent, Gojyo devait passer son temps à marcher sur les pieds de Sanzô quand ils se battaient contre les yôkai et Sanzo devait trouver ça insupportable. Je parie qu'il est heureux d'avoir troqué ses sandales contre des bottes.
Kazuya Minekura : Oui, mais pourquoi Hakkai ne donnerait-il rien de nouveau à Sanzô ?

Quoi ? Vous ne pouvez pas répondre à cette question ? Je parie qu'il a cousu des motifs en appliqué-inversé sur le nouveau pantalon de Sanzô...
Kazuya Minekura : Ce serait plutôt risqué.

Le pantalon de Gokû est-il neuf ou a-t-il récupéré celui de Gojyo ?
Kazuya Minekura : Oh, absolument pas. Leur style est différent. Et je ne pense pas que l'un d'eux porterait les défroques de quelqu'un d'autre.

Oh, je pense que Hakkai le ferait. Quoi qu'il en soit, la question suivante est : Pourquoi le pantalon de Gokû est-il déchiré ?
Kazuya Minekura : C’est un nouveau pantalon.

Les pantalons déchirés sont peut-être à la mode en ce moment.
Kazuya Minekura : Peut-être qu’il l’a déchiré parce qu'il voulait arracher toute la broderie d’Hakkai. Vous devez avoir une image mentale assez dérangeante maintenant...

Que porte Sanzô sous sa robe de moine ?
Kazuya Minekura : Un pantalon.

Pendant qu'on y est, que porte Sanzô sous ses vêtements, un fundoshi [7] ou des sous-vêtements occidentaux ?
Kazuya Minekura : Peut-être qu’il ne porte aucun des deux... ?

Quoi, il se promène les fesses à l'air ?? Bon sang. Question suivante : Pourquoi Gojyo est-il le seul à avoir complètement changé de look ?
Kazuya Minekura : En dehors de Sanzô, tout le monde a plus ou moins changé de look non ? Mais de toute façon, le style global de Gojyo n'a pas changé du tout. Peut-être aussi que son premier pantalon ne faisait pas l’unanimité ?

Est-ce que ça vous inquiétait beaucoup de changer les vêtements de tout le monde, ou était-ce une décision facile à prendre ?
Kazuya Minekura : Celui qui m'inquiétait le moins était Sanzô. Ce n’est pas comme si je pouvais vraiment changer quelque chose à sa tenue. Le plus facile à changer était Gokû. Je l’avais prévu depuis le début.

D'accord, prenons une question plus sérieuse. Que signifie Saiyuki ? Cette question est un fléau pour tous les auteurs…
Kazuya Minekura : C’est vraiment difficile de répondre. Je voulais dessiner... Je ne pense pas que j'avais réellement réfléchi à la possibilité d'une signification particulière.

Donc, le "sens" pourrait être n’importe lequel ? LOL. Très bien, la question suivante vous concerne.
Kazuya Minekura : Quoi ? C’est déjà fini ?

Pardon ?
Kazuya Minekura : Oh, désolée. Je voulais vous demander si vous aviez déjà fini de me poser des questions sérieuses ?

Oui, eh bien, toutes les autres sont tout aussi difficiles. D'accord, nous allons en essayer une autre. Savez-vous déjà comment la série va finir ?
Kazuya Minekura : Ça veut dire quoi ça, vous voulez déjà que je la termine ?

Je suis sûr que ce n'est pas ce qu'ils voulaient dire. De toute façon, je doute que vous soyez en mesure de répondre aux questions se rapportant à la fin de la série, donc mes excuses tout le monde, mais je vais laisser tomber les questions traitant de ce sujet. Néanmoins, il y a pas mal de questions relatives à Kôgaiji.
Kazuya Minekura : Oh, laissez tomber aussi.

D'accord, il y a beaucoup d'autres questions concernant les nouveaux personnages auxquelles nous avons déjà répondu.
Kazuya Minekura : D'accord. Oh ! En parlant des habitudes de fumeur de Sanzo, je voulais dessiner ceci... /Minekura sort un carnet de notes, et en montre le contenu à notre interviewer/...Quelque chose comme ça.

Oh, ce serait cool.
Kazuya Minekura : Eh bien, je n'ai pas encore réussi à l'intégrer au manga... Je me demande quand j'en aurais la possibilité.

Eh bien, vous y avez déjà pensé donc vous gagnerez du temps. LOL. Passons à autre chose, nous avons reçu beaucoup de questions vous concernant. Essayons un peu celles-ci. Quand avez-vous pensé à devenir mangaka ?
Kazuya Minekura : Environ à ma troisième année de collège, par là.

Pourquoi avez-vous décidé de devenir mangaka ?
Kazuya Minekura : Eh bien, j'aime dessiner, et j'ai l'habitude de rêvasser.

Ce ne sont pas vraiment des rêves très courants, si ? LOL
Kazuya Minekura : Cela semble être le cas, non ?

Pourquoi avez-vous décidé d'écrire Saiyuki ?
Kazuya Minekura : J’ai toujours voulu faire une histoire sur un groupe de personnes qui voyagent ensemble. Quand j’étais au collège, j’ai vu un film qui s’appelait "Les Goonies"... J’ai toujours voulu raconter l’histoire d’un groupe de personnes qui grandiraient pendant qu’ils voyagent. Et j'ai toujours aimé l'histoire de Saiyuki.

Où trouvez-vous vos histoires ?
Kazuya Minekura : Dans la baignoire, dans mon lit, quand je vais acheter quelque chose au combini. Mais le lieu où se décident vraiment les choses, c'est le bain. Absolument. Je ne peux pas penser à moi pendant que je me lave les cheveux ou le corps. À partir du moment où je commence à me laver les cheveux jusqu'à ce que j'ai terminé de me laver entièrement... Voilà c'est toujours comme ça que ça se passe. Quand j'étais plus jeune, je pensais à beaucoup d'histoires quand je faisais du vélo, et j'avais l'habitude de dire le dialogue que je considérais à voix haute. Le dialogue était logique pour mes personnages, mais ça devait probablement sonner bizarrement sortant de ma bouche, et quand par hasard, des inconnus derrière moi dans la rue m'entendaient, c'était vraiment embarrassant. LOL.

Après avoir dessiné les images, quelle est votre partie préférée ?
Kazuya Minekura : Trouver des noms. Si je peux trouver des noms, je suis satisfaite. Mais je fais ça quand j'ai terminé les dessins. LOL.

Qui de la bande de Sanzo, prend le plus de temps à dessiner ?
Kazuya Minekura : Sanzô est le plus long à encrer, et les trames de Gokû prennent le plus de temps. Si vous parlez des personnages autres que ceux de la bande de Sanzo, Konzen est le plus long... à cause de ses cheveux.

Qu'est-ce qui a changé depuis que Saiyuki est devenu Saiyuki Reload ?
Kazuya Minekura : Quand j'ai changé de magazine, la date de publication était plus proche et les délais plus stricts... Je plaisante bien sûr, mais les moments où je me suis dit " Que vais-je faire ? " ont augmentés.

Comment puis-je devenir une mangaka aussi célèbre que vous Minekura Sensei ?
Kazuya Minekura : Comme Minekura Sensei ? Waouh, merci ! /Sueur/ Mais c'est un peu difficile de répondre. Je suppose qu’il faut faire de son mieux... et à part cela, rêver à des choses à s’en rendre malade. Ça va comme ça ? LOL

Est-ce que vous ressemblez à votre père ou à votre mère ?
Kazuya Minekura : Je ne ressemble pas à ma mère, alors ça veut dire que je ressemble à mon père ? En fait, je ressemble à mon jeune frère. Mais les gens disent qu'il ressemble à ma mère.

C’est bizarre ça. Quelle est la chose que vous voudriez absolument faire avant de mourir ?
Kazuya Minekura : Avant de mourir ? LOL Oh ! Je veux plonger dans le vide. D'un endroit si haut qu'en tombant je meurs.

Attendez là, ne commencez pas à souhaiter votre mort ! LOL !
Kazuya Minekura : Je veux essayer de voler d'un endroit très élevé. Je veux essayer de sauter d'un endroit comme ça.

Que buvez-vous le plus souvent ?
Kazuya Minekura : Comme toujours, du café. J'aime la marque Hawaii Kona.

Y a t-il quelque chose que vous voudriez faire si vous en aviez le temps ?
Kazuya Minekura : J'adorerais organiser un banquet dans une station thermale, et jouer dans un championnat de tennis de table si j'en ai un jour l'opportunité. Et j'aimerais essayer de sortir pour boire sans me soucier de mon emploi du temps des prochains jours [8]. LOL.

Depuis vos débuts dans le manga, n'avez-vous toujours dessiné que des hommes ?
Kazuya Minekura : Absolument pas ! LOL. J'ai débuté en dessinant seulement des femmes et il y a des moments où je me dis aussi : "Comment diable s’y prend-on pour dessiner des hommes ?".

Nous avons beaucoup de questions du genre : Comment se fait-il que vous soyez si douée pour dessiner des corps masculins ?
Kazuya Minekura : LOL. Je me le demande aussi...

Vous préférez la crème ou le yaourt ?
Kazuya Minekura : La crème. Ce n’est pas aussi acide.

Si vous deviez passer une journée avec la bande de Sanzo, que feriez-vous, et avec qui.
Kazuya Minekura : Avec Sanzô, on ferait ce que bon nous semble dans des chambres séparées.

Vous ne resteriez pas ensemble ? LOL.
Kazuya Minekura : Nous essayerions de rester aussi éloigné que possible l’un de l’autre.

Vous ne resteriez vraiment pas ensemble ?
Kazuya Minekura : Eh bien, si c’était Hakkai, on resterait dans la même pièce, mais chacun de nous lirait un livre.

Eh bien, ce n’est pas vraiment rester ensemble non plus !
Kazuya Minekura : Avec Gokû.

Vous mangeriez à la même table, mais pas les mêmes choses ? LOL.
Kazuya Minekura : Non, avec Gokû, on regarderait sûrement la télévision ensemble. Et avec Gojyo, je sortirais certainement boire un verre.

Comment va votre chien Kurosawa, que fait-il ces jours-ci ? [Note de l'éditeur : Kurosawa est le teckel nain de Minekura. Il vit avec ses parents]
Kazuya Minekura : Il est tellement mignon !

Vous l'aimez vraiment beaucoup, n'est-ce-pas ? C'est la réponse la plus enthousiaste que vous ayez donné jusqu'à présent !
Kazuya Minekura : Mais il me suit partout ! Si je monte à l'étage et qu’il ne me voit plus, il pense que je suis dans la salle de bain et m’attend devant la porte ! Et quand il me voit redescendre son expression semble dire  "Quoi ?" et il jette des regards entre moi et la porte de la salle de bain. Il est trop chou !

Ouais... c'est mignon.
Kazuya Minekura : Mais trop ! Oh zut, maintenant j'ai envie d'aller chez mes parents pour le voir. LOL.

Qui est votre idole ?
Kazuya Minekura : Kurosawa.

Ah. Je vois... Minekura Sensei, êtes-vous un homme ou une femme ?
Kazuya Minekura : Bon sang de bonsoir mais quand les gens vont-ils finir par me croire ? LOL. Je suis une femme.

Envisagez-vous de sortir d’autres artbooks ?
Kazuya Minekura : Nous allons en publier un !... Je pense.

Oups, vous n’étiez pas censé en parler, si ? LOL.
Kazuya Minekura : LOL. Eh bien, nous allons en publier un. C'est pas grave.

Eh bien, bonne chance ! Et c'est sur cette note, que se termine cet entretien. Je vous remercie infiniment.
Kazuya Minekura : Merci à vous !






Notes :
[1] Le mot "booklet" est écrit en anglais dans le texte original, translittéré en katakana, ce qui signifie que les lecteurs japonais ne l'auront pas nécessairement reconnu ou compris - d'où les questions.
[2] Karubi (plat-de-côtes de bœuf), sont de fines lanières que l’on fait cuire sur un grill et qu’on trempe ensuite dans diverses sauces.
[3] Un "mayora" est une personne qui ne peut pas se passer de mayonnaise.
[4] Momotaro est le personnage principal d’un célèbre conte populaire japonais. Il voyage avec ses compagnons animaux jusqu’à l'île des démons où bien sûr il tue le roi démon. La référence ici est le fait que Momotaro est né d'une pêche qu’une grand-mère a repérée flottant sur une rivière (ou, dans certaines versions, né de la grand-mère après qu'elle ait mangé la pêche).
[5] Si vous êtes en bonne santé, il vous faudra deux jours avant d’avoir des courbatures après une activité intense. C’est probablement ce à quoi Minekura fait référence.
[6] Ceci s’écrit avec les mêmes kanji que les deux premières syllabes de Minekura.
[7] Fundoshi sont les sous-vêtements traditionnels japonais. C'est une sorte de pagne.
[8] L'expression qu’utilise Minekura est la suivante : "futsukago no sukejyuuru made shimpai shinai". C'est un jeu de mots sur "futsukayoi" ou "ivre pendant deux jours" - le terme japonais pour une gueule de bois.

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau