Saiyuki RB - Chapitre 20

Garde du paradis céleste : Attendez... S'il-vous-plait attendez ! Même si vous êtes un boddhisatva, vous ne pouvez pas passez sans autorisation... ghhh

 


Kanzeon : Va immédiatement reporter ça à tes supérieurs : Kanzeon est ici pour négocier.


….

 

Au même moment, du côté du groupe de Sanzo

 

Gojyo : Quoi ?

Il leur a été ordonné d'abandonner la mission.

La trinité bouddhique : Je vous conseille de rentrer à Choan dès que possible. Genjyo Sanzo tu reprendras tes fonctions de Haut Moine à la tête du temple de Keiun*. Ce sera tout !!

*N/T : Littéralement nuage de bonne augure

Gojyo : Quoi ? !! (seconde fois)

Goku : Mmh... ça veut dire...heu...

Hakkai : En des termes clairs : ''Vous êtes virés !!''

Goku : Je vois...

Sanzo : Excusez mon impolitesse, mais si c'est un de vos ordres, j'aimerais en connaître les raisons.

La Trinité bouddhique : Votre indignation est plus que compréhensible.

Gojyo : C'est ça ouais ! Vous nous faites venir jusqu'ici et ensuite vous nous dites de rentrer à la maison ? Je pige pas là !!

La Trinité bouddhique : Si vous ne comprenez pas, je vais vous expliquer.

Jusqu'à maintenant, combien de fois avez vous mis votre vie en péril, poursuivant un chemin vain pour rien ? Gaspillant tant de temps et perdant de l'argent comme si c'était de l'eau. Considérez plutôt les raisons pour lesquelles vous ne devriez pas être renvoyés.

Tous, en leur for intérieur : Bordel, on a rien à leur répondre.

Hakkai : Nous pouvons comprendre pourquoi vous voulez confier cette charge à celui qui a posé le sceau sur Gyumaoh dans le passé, mais maintenant les choses sont différentes d'il y a 500 ans. Pourquoi ne pas nous avoir demandé de "coopérer" ?

La Trinité bouddhique : Vous avez bien entendu le présage de la kumari Taruche, n'est-ce-pas ?

La roue tourne et le destin se répètera.

La Trinité bouddhique : Notre intention n'est pas de rester là sans rien faire à vous regarder vous faire tuer.

Gojyo : Cette mémé lolita dit trop de trucs.

Goku : Je sais pas si c'est un présage ou du calamar* mais qui a décidé qu'on serait vaincus ?!!

*N/T : Il s'agit d'un jeu de mot entre sakimi qui veut dire présage et sakiika, calamar grillé et fumé.

La Trinité bouddhique : De toute façon, il n'y a plus rien à faire, c'est un ordre qui émane des plus hautes sphères du paradis céleste !!

Gojyo : Hé ! Ho !! C'est quoi cette putain d'excuse ! Connards !!

La Trinité bouddhique : Sans oublier que ce très long voyage a été semé d' embûches.

Gojyo : C'est un peu tard pour dire ça !!

Hakkai : Attendez une seconde s'il vous plaît, en ce qui concerne l'utilisation de la carte de crédit..

La Trinité bouddhique : Faites-y plus attention et partez !

Sharaku : Genjyo...

Gojyo : Et beh... quelle évolution de merde.

Huang : Hein ? Ça faisait un moment Wanroshi. Si tu n'es pas correctement réveillé, un jour tu risques de ne plus te réveiller du tout.

Wanroshi : Toujours aussi charmante. Si tu n'es pas plus sympathique avec les vieux, tu ne seras jamais populaire.

Huang : Tu essaies de remplacer le docteur Nii et son harcèlement sexuel verbal ?

Wanroshi : Sans cet homme, notre travail ne peut pas continuer. Nous avons beaucoup de temps libre.

Huang : Quelle misère, où perd-il son temps cet espèce de sale mec au lapin. 

Wanroshi : Tu n'as aucun goût en matière de surnoms...

Taruche : Tu es vraiment en retard. La réunion entre le groupe de Sanzo et la trinité bouddhique est sur le point de se terminer.

Yokai mystère : Quoi ! De toute façon, ils vont retourner au château Kôten. La manière dont ils pourront s'en sortir dépendra de leur volonté propre, non ?

Taruche : Quelle arnaque, après avoir surveillé les Prêtres Sanzos depuis si longtemps. Tout ce que je peux faire en tant que kumari est de lire les présages dans les étoiles, sans même l'avoir demandé. C'est le Saitaisai*.

*N/T : Dans l'oeuvre originale, c'est la première apparition de Guymao

Huang : !?

Haut-parleur : À Yaone, la subordonnée directe du prince Kôgaiji, venez d'urgence au second étage.

... : Impressionnant, serait-ce le retour triomphal du prince ?

Haut-parleur : Je répète : à la subordonnée directe du prince Kôgaiji...

Wanroshi et Yokai Mystère : Bien, que va-t-il se passer à présent ?

Commentaires (6)

kurokarakuri
  • 1. kurokarakuri | 11/11/2015

merci pour ces traductions ! ah, quel suspens TT-TT je veux savoir ! *se roule sur le sol*

toko01

Bonjout Kurokarakuri,

Oh oui, mais la suite devrait arriver bientôt si tout va bien (seulement dans deux mois) ! Touchons du bois !
Merci pour ton passage et pour ton commentaire ;) !
Je te souhaite une bonne semaine... et je crois une bonne rentrée !

Maniko
  • 3. Maniko | 11/11/2015

Merci pour la traduction !!! ! que de suspens \o/

toko01

Bonsoir Maniko,

Et oui, sensei en remet encore une couche niveau interrogation ! Mais la suite ne devrait pas trop tarder, avec un peu de chance...

Merci pour ton passage et pour ton commentaire,
Bonne soirée et à bientôt :)

daruko
  • 5. daruko | 11/11/2015

Merci pour la traduction si rapide ! 9 pages c'est court mais au moins ça fait un peu avancer l'histoire.

toko01

Bonjour Daruko,

Désolée pour le retard, mais il se passe beaucoup de chose par ici.
Oui, et cela fait plaisir, mais on devrait avoir un chapitre plus fourni le mois prochain, si tout va bien. Vivement.
Merci pour ton passage et pour ton commentaire.
Bonne semaine et à bientôt.

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau