Saiyuki RB - Chapitre 21

Goku : À quoi ça rime tout ça, je pige rien !!

 

Gojyo : C'est du temps foutu en l'air pour que dalle ! T'as entendu les patrons, on doit se retirer de l'affaire et rentrer à la maison. Mais ça se passera pas comme ça…

 

Sanzo : …


Sharaku : Se rendre au château de Hoto était également l'objectif personnel de Genjô, il ne s'agissait pas simplement de mettre un terme à l'expérience de résurrection, mais aussi de récupérer le sutra Seiten.
 

Hakkai : Bien entendu, mais nous devons faire face au véritable problème... la carte de crédit.

 

Gojyo : Faut toujours que tu ramènes tout au pognon toi, hein ?

 

Goku : Ben, ici y'a pas de magasins, alors on n'en a pas besoin de toute façon.

 

Hakkai : En tout cas, que nous rentrions ou pas, nous aurons besoin d'argent.  Ainsi, il faudra se restreindre et n'utiliser la carte que pour les choses essentielles.

 

Goku : Ouais, mais…

 

Hakkai : Au point où nous en sommes, il est inutile de se plaindre…nous n'avons pas le choix.

 

Sharaku : Pour l'instant rentrons au château et puis...

 

Goku : Sanzo !!

 

Gojyo : On t'a pourtant bien dit de pas en faire trop !! Ton côté droit ressemble à un bifteck maintenant !!

 

Sanzo : Compare pas les gens à de la bonne bouffe, kappa de merde !

 

Hakkai : Goku,  porte Sanzo dans la Jeep et donne lui de l'eau.

 

Goku : Ok !

 

Sharaku : ...

 

Sanzo : Hé, me soulève pas comme ça, repose-moi tout de suite !!

 

Goku : Hein, pourquoi ?

 

Sharaku : Il y a trop d'incertitudes.

 

Hassan : Hé qu'est-ce qui se passe ?

 

Hakkai : Désolé Hassan, pourriez-vous appeler Jeep ? !

 

Sharaku : Pourquoi ont-ils rejeté si farouchement les prédictions de Taruche ? Si l'objectif du prince Nataku est vraiment de vaincre Gyuumaô ... Alors pourquoi est-il descendu au château Kôten et pas à celui de Hoto ?
 

Trinité bouddhique 1 : Eh bien, ils étaient vraiment très contrariés n'est-ce pas ? Ils se sont tellement démenés pour arriver ici, nous n'avions pas besoin d'être si durs.

 

Trinité bouddhique 2 : Dans de tels cas, montrer de la pitié serait insultant.

 

Trinité bouddhique 2 : Nous n'avons fait que transmettre les ordres précis venus d'en haut, ni plus ni moins.

 

Trinité bouddhique 1 : C'est vrai mais...

 

Trinité bouddhique 3 : Dans des moments pareils, nous avons le devoir de nous soumettre aux ordres de nos supérieurs. Il semblerait que Kanzeon Bosatsu ait essayé de rencontrer directement Shakyamuni, doutant de la perspicacité du Bouddha.

 

 

….. …….


Gojyo : Je me demande où sont partis Sharaku et les autres.

 

"Attendez ici les gars et laisser Sanzo se reposer, nous allons vérifier la situation dans le village voisin."

 

Hakkai : Eh bien, tout ce que nous avons à faire est de rester bien tranquille et d'attendre, non ?

 

Gojyo : Ouais parce que maintenant on n'a rien de mieux à foutre, si ?

 

Hakkai : Cest parce que désormais nous sommes un groupe de chômeurs, vous pensez ?

 

Goku : C'est là que Sanzo dirait : "Me mettez pas dans le même sac que vous !".

 

Gojyo : Les analgésiques ont-ils fait effet finalement ? Vaut mieux le laisser dormir alors.

 

Hakkai : Eh bien, jusqu'à présent nous étions tous très concentré sur ce voyage. Ca ferait pas de mal de se la couler douce pendant quelque temps.

 

Goku : Se la couler douce ?

 

Gojyo : Ouais, y aller mollo quoi.

 

Goku : Hé professeur !

 

Hakkai : Quoi ?

 

Goku : Comment on se coule douce ?

 

Gojyo : C'est quoi ce discours à deux balles ?

 

Gojyo : C'est l'endroit qui craint, j'vous l'dit !! Le sol est souillé dans ce foutu pays, vous diriez quoi d'un truc comme une station de...

 

Hakkai : Ah !

 

Hakkai : Avant de pénétrer dans les régions de l'ouest, il y avait cette cette ville thermale, nous pourrions y retourner non ?*

 

Goku : Oh ouais ! ! On a joué au ping-pong une fois, et la nourriture était super bonne !!

 

Gojyo : En se baignant dans des sources chaudes et en buvant beaucoup de lait fruité, Sanzo récupérerait.

 

Goku : Un peu avant ça on avait visité une super grande ville, où y'avait plein d'endroits pour bouffer !!

 

Gojyo : Ouais ! Y'avait aussi des bars, avec des serveuses canons !!

 

Hakkai : Comme nous faisons demi-tour et que je connais déjà la route, je profiterais aussi du voyage !

 

Gojyo : En plus on n'a rien de prévu, c'est pas génial ça ?

 

Gojyo : Je viens juste de penser à quelque chose de moins drôle...

 

Hakkai : En fin de compte, il y a un problème de carte non ? Nous devons réduire les dépenses à présent, et l'utiliser d'une manière plus appropriée.

 

Gojyo : Hé, attendez, pourquoi on n'utiliserait pas le nom de Sanzo pour obtenir des trucs à l’œil ?

 

Goku : Oh ! On pourrait même se faire embaucher comme gardes du corps !!

 

Hakkai : Hahahaha ! Si nous continuons sur cette lancée, nous serons jamais en mesure de rentrer à Chang'an.
 

Gojyo : Ben, ce sera pas pour tout de suite...

 

Hakkai : Il serait temps de revenir à la réalité. Sanzo veut absolument récupérer le sutra Seiten, donc il se rendrait de toute façon au château de Hoto, même s'il devait y aller seul.

 

Gojyo : Sûrement.

 

Hakkai : Goku suivrait Sanzo au bout du monde n'est-ce-pas ?

 

Goku : Oui.

 

Hakkai : Pour nous y rendre, nous aurons besoin d'une voiture et de traitement médicaux, je dois donc vous accompagner.

 

Hakkai : Quant à toi Gojyo... je te conseillerais de ne pas aller plus loin...

 

Gojyo : ...C'est pas drôle.

 

Goku : Hakkai...

 

Hakkai : Biensûr que non. Je ne plaisante pas du tout.

 

Hakkai : Je t'ai déjà prévenu à maintes reprises, mais l'onde négative devient de plus en plus forte. Pour le moment elle n'a aucun effet sur toi mais on ne peut pas prédire quand ton corps...

 

Gojyo: Hé !! Lâche-moi tu veux ! C'est quoi ton problème ?? Tu cherches la bagarre ?

 

Sanzo : A un moment pareil, t'es pas foutu de mentir correctement ?

 

Hakkai : !?

 

Gojyo : Eh ! enfoiré tu fais quoi là ??!

 

Goku : Gojyo, t'as une drôle de marque sur la nuque...

 

Gojyo : ...Hein ?

 

 

 

*Minekura fait allusion à un twitt du compte MottomoAsobu de 2014.

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau